«E=0» : un défi énergétique à relever !

jeudi 13 avril 2017

Ecoresponsable, le projet s’inscrit dans une approche d’économie circulaire et d’intelligence, certes économique, mais surtout écologique. Il s’agira non seulement de réduire les impacts environnementaux générés par les matériaux utilisés, en privilégiant le biosourcé par exemple, mais également de mettre en œuvre de nouvelles méthodes de rénovation, comme l’industrialisation d’éléments préfabriqués par exemple. Ce projet-pilote au Luxembourg demande pour sa réalisation de faire appel non seulement à de nouveaux matériaux, mais également aux techniques et aux technologies les plus récentes. Pour le mener à bien, le Fonds du Logement a lancé un appel d’offres auprès des bureaux d’architectures luxembourgeois. Le moins que l’on puisse dire c’est que le projet a intéressé de nombreux architectes, puisque près d’une vingtaine d’entre eux ont répondu favorablement à l’appel. Parmi ceux-ci, six ont été présélectionnés, mais un seul a été retenu : le bureau d’architecture COEBA, DAVE LEFÈVRE et Associés.

« Étant donné sa faible isolation, le parc immobilier existant présente un immense potentiel d’économie d’énergie. Malheureusement, la rénovation n’est pas toujours la décision la plus évidente et la reconstruction lui est souvent préférée. Ce choix entraîne une réduction de la durée de vie des matériaux en place au profit d’une plus grande productivité et surtout d’une plus grande facilité. Ce projet prend le contre-pied de cette tendance et tente la mise en place de techniques pionnières permettant une rénovation non invasive et rapide, pouvant s’adapter à de nombreuses situations. En effet, le but de ce prototype est de pouvoir être appliqué dans beaucoup d’autres rénovations futures et de permettre aux habitants de rester dans leur logement. De ce fait, ce projet nous a directement intéressé au plus haut point. Depuis plusieurs années, notre bureau est parfaitement conscient de l’enjeu fondamental de développer un habitat durable. Au-delà de la simple isolation nous souhaitons introduire, entre autres dans ce projet, une donnée supplémentaire, l’emploi de matériaux durables. Nous pensons qu’une isolation qui demande plus d’énergie grise à sa production et surtout à son démantèlement que ce qu’elle peut faire épargner durant son utilisation n’est pas un choix raisonné. Pour nous, la conception durable dans le sens du cycle de vie intégral des bâtiments doit prévoir des matériaux sains avec des impacts environnementaux réduit s et faibles en émissions nocives. C’est la raison pour laquelle, dans beaucoup de nos projets, nous insistons sur l’utilisation de matériaux tels que la paille, le chanvre, l’argile, la chaux, le bois, la laine de mouton… Ce projet offre un extraordinaire potentiel et un défi dans le développement d’un prototype, d’une conception durable, ouvrant la voie vers la rénovation de demain. » explique le bureau d’architecture Coeba, Dave Lefèvre et Associés.

Pour plus d’informations sur le projet, n’hésitez pas à contacter Neobuild Boris Solecki, Project Manager