SAPA ET WICONA, L’ALUMINIUM SOUS TOUTES SES FACETTES

lundi 22 janvier 2018

Tenant compte des récentes évolutions en termes d’efficacité énergétique et de possibilité de recyclage, ainsi qu’après avoir développé des menuiseries en aluminium à excellentes performances thermiques et d’étanchéité à l’air, le groupe Hydro, 1er extrudeur mondial d’aluminium, représenté par ses marques Sapa et Wicona au Luxembourg, se penche désormais aussi sur l’aspect durable de ses produits.

Rencontre avec Stéphane Hardy, Project Manager Luxembourg, et Ludovic Dardinier, Managing Director chez Hydro Clervaux.

Hydro, maîtrise de l’aluminium

La maîtrise par Hydro de la chaîne aluminium commence par ses propres mines de bauxite et centres de recyclage, dont celui de Clervaux, et va jusqu’aux produits finis pour lesquels Sapa et Wicona ont mis en place une cellule luxembourgeoise apportant support et conseil aux maîtres d’ouvrage et maîtrises d’œuvre. Cette cellule va d’ailleurs être renforcée par un nouveau collaborateur par l’inauguration d’un nouveau show-room à Windhof.

Visite de l’usine de recyclage de L-Clervaux.

Cette usine, la plus grande d’Europe, permet d’atteindre 100.000 tonnes d’aluminium recyclé par an. Elle est la seule à pouvoir proposer certains produits à empreinte environnementale très faible, à base d’énergie primaire hydroélectrique et à teneur garantie en matériaux de déconstruction, au minimum à 75%.

De plus, le recyclage de l’aluminium, qui permet une réutilisation de la matière qui pourrait être infinie, requiert 20 fois moins (5%) d’énergie que celle qui serait nécessaire à la production primaire.

Flexibilité et infinité des solutions

L’aluminium, très robuste et très stable, permet de travailler sur de très grandes dimensions en finesse et épure. Il est aussi extrêmement flexible: on peut extruder un profilé en une infinité de solutions, et répondre ainsi aux différentes demandes en matière de design.

Le groupe a récemment mis au point un mur rideau à lumière LED intégrée, mais aussi un nouveau système de coulissant levant à ligne minimaliste, à très haute étanchéité à l’air et très performant d’un point de vue thermique (Uw inférieure à 0,8) (sera présenté à architect@work Luxembourg 2018), ou encore des clapets de ventilation naturelle motorisée sans chaîne, à arrêt automatique si obstacle.

Économie circulaire et impact environnemental

Outre l’importance de travailler sur base de séries certifiées Cradle to Cradle, le concept doit être complètement remis en question et être pensé bien en amont du projet, notamment en permettant une démontabilité aisée et l’utilisation de produits d’étanchéité à impact environnemental réduit. 

Au niveau de la rupture thermique, outre l’utilisation de polyamide recyclé, Wicona a mis au point une nouvelle coupure thermique qui n’est plus à base de mousse insérée, mais à base de Noryl, un matériau thermoplastique dont l’impact environnemental est moindre. Cette prise en compte de l’empreinte environnementale, qui se traduit par une meilleure satisfaction d’un des critères LENOZ, permet en outre des performances thermiques plus élevées à épaisseur équivalente, un châssis passif plus fin, plus pragmatique, et un coût moindre.

Source : Archiduc.lu